fbpx

Les associés de Co’Efficience³ définissent le métier de Coach Professionnel

 

De gauche à droite, Benjamin Pagliaï, Corinne Martin et Tony Biro

 

Le métier de Coach recevant des définitions diverses, les directeurs associés de Co’Efficience 3 ont pris le temps de répondre à quelques questions, permettant de cerner cette activité professionnelle peu commune.

Faut-il être certifié pour exercer le métier de coach professionnel ?

Être Coach professionnel c’est aujourd’hui répondre à un certain niveau de qualification et de modalité pour être appelé Coach Professionnel. Le terme de Coach est aujourd’hui galvaudé et les fédérations de coaching se sont emparées de la thématique pour aller vers la reconnaissance du métier. Le gouvernement reconnaît aujourd’hui le métier de Coach et comme pour tant d’autres professions de l’accompagnement, il a rédigé un “cahier des charges” de la profession de Coach. Ainsi le Coach professionnel :

  • Il a suivi une formation spécifique au coaching.
  • Il souscrit à un Code de Déontologie. À ce titre, Co’efficience³ est affilié à la Fédération Européenne de Coaching et Mentoring (EMCC) et signataire de son code déontologique.
  • Il est régulièrement supervisé.
  • Il peut témoigner d’une pratique continue du coaching.
  • Il fait preuve d’une approche bienveillante, centrée sur la personne, l’équipe ou le système humain accompagné.
  • Il est engagé dans une démarche de développement personnel permanent et de formation continue.
  • Il accompagne ses clients vers leurs objectifs, en autonomie et respect du libre-arbitre.
  • Il a la capacité d’expliciter sa pratique avec des références théoriques établies dans une démarche réflexive.

 

Quels sont les certificats détenus par les consultants Co’efficience³ ?

Nos consultants Coachs sont certifiés auprès de différentes écoles de Coaching. certains ont un parcours universitaire, d’autre en écoles privées affiliées à des fédérations. Tous nos coachs poursuivent leurs exploration et leurs parcours en approfondissant certaines thématiques et en se certifiant notamment à l’intelligence émotionnelle, la process Comm, l’intelligence collective, la PNL, le MBTI et le Golden, Everything DiSC® , la méhode LEGO® SERIOUS PLAY ®…

 

Depuis quand êtes-vous coach professionnel ?

Le cabinet pratique le coaching depuis sa création en 2013.

 

Faut-il utiliser des outils spécifiques pour être efficace dans votre métier ?

Tout coach qui se respecte vous dirait que l’essentiel en coaching n’est pas l’outil, mais la posture du coach. C’est une posture qui se développe,  qui se travaille, et surtout qui s’entretient. Néanmoins, l’outil quel qu’il soit demeure une bonne porte d’entrée en accompagnement. Tout outil étant davantage un outil de dialogue, un indicateur. La maîtrise de l’outil est en revanche indispensable pour un résultat à la hauteur des attentes du bénéficiaire. “Mieux vaut que le plombier sache où donner un tour de clé, sinon elle ne lui sert à rien”.

 

Dans le métier de Coach Professionnel, est-ce possible de mesurer l’efficacité ? Comment la mesurez-vous ? Est-ce possible de présenter les résultats en chiffres ?

Le Coach a une obligation de moyen et non de résultat. Le contrat s’établit avec le bénéficiaire et les problématiques évoluent. Dans certaines situations, il est difficile de mesurer l’efficacité d’un accompagnement de coaching. Les indicateurs de réussite se fixent avec le bénéficiaire et, dans le cas d’un contrat tripartite, avec le commanditaire. Dans ce dernier cas, le coach doit pouvoir faire la distinction entre les besoins du bénéficiaire et les objectifs du commanditaire afin de ne pas être instrumentalisé. Le coach focalise sur le bénéficiaire. c’est pourquoi, avant chaque  lancement de coaching, nous communiquons auprès du commanditaire en stipulant que nous ne maîtrisons pas l’issue du processus de coaching. Notre objectif est de permettre au bénéficiaire de trouver des réponses à ses questions et de l’accompagner dans l’affirmation de ses besoins

 

Dans quels contextes intervient un coach professionnel ?

Le coach peut intervenir à n’importe quel moment de la vie d’une entreprise. Il est parfois trop tard d’ailleurs, quand le coach est appelé en “pompier”. L’intervention d’un coach peut être proactive plutôt que réactive. Cela dépend de la maturité de l’organisation qui fait appel à lui. Certaines organisation ont compris l’apport que pouvait avoir un coach et font régulièrement appel à ces derniers pour des accompagnements individuels ou collectifs, pour des projets ou autre…

 

Quels types de profils accompagnez-vous ?

Managers, dirigeant d’entreprises et cadres supérieurs. Certains de nos coach ont également dispensé des coachings solidaires pour les populations défavorisés.

 

Reviennent-ils vers vous lors de nouveaux challenges professionnels ?

Une fois que le lien de confiance est créé avec le bénéficiaire, nous restons proche de ce dernier. Et en effet certains nous sollicitent à nouveau à différentes étapes de leur vie, ou bien au sein de leurs organisations pour des interventions collectives, séminaires… Une chose est sûre, jusqu’à ce jour, tous nous recommandent…

%s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.